Partenaires

LES PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

Cette exposition est réalisée sous l’égide du ministère de la Culture et de la Communication. Elle est organisée par la Maison de l’histoire de France, la Rmn–Grand Palais et le musée des Plans-reliefs.

 

La Rmn–Grand Palais

 

Logo de la RMN-GP

Exposer, produire, accueillir, éditer, valoriser, acquérir, diffuser, transmettre… La Rmn-Grand Palais présente chaque année une quarantaine d’événements culturels très diversifiés à Paris, en région et à l’international. Le Grand Palais, l’un des monuments préférés des Français, en est la vitrine prestigieuse en plein cœur de Paris. Au-delà des événements, la Rmn-Grand Palais diffuse la culture à travers ses activités éditoriales, son réseau de librairies boutiques d’art et son agence photographique, première agence française d’images d’art. La Rmn-Grand Palais contribue enfin à l’enrichissement des collections nationales en procédant à des acquisitions pour le compte de l’État.

 

 

> Accéder au site Internet de la Rmn-Grand Palais

> Accéder au site Internet du Grand Palais

 

 

Le Musée des Plans-reliefs

 

Logo du musée des plans-reliefsLe musée des Plans-reliefs, installé dans l’hôtel des Invalides, offre la particularité d’être axé autour d’une seule collection d’objets, les « plans-reliefs ». De 1668 à 1873, 260 plans-reliefs représentant 150 sites fortifiés implantés aux frontières du royaume et jusque dans les anciennes possessions françaises ont été construits. Unique au monde, classée monument historique depuis 1927, la collection est aujourd’hui composée d’une centaine de plans-reliefs, dont quinze sont en dépôt au musée des Beaux-arts de Lille. Elle est complétée par une importante série de modèles théoriques de fortifications, conçus entre le XVIIIe et le XIXe siècles pour servir à l’enseignement des élèves des différents corps d’armée, ainsi que par une collection d’archives. L’étude de ces maquettes offre aujourd’hui un précieux témoignage de l’histoire de la fortification, mais aussi de l’évolution des frontières françaises, de l’urbanisme, du paysage et de l’environnement.

 

 

> Accéder au site Internet du musée des Plans-reliefs

 

 

LES PARTENAIRES MÉCÈNES

 

 

L’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD)

 

Logo ECPADAgence d’images, centre d’archives et de production, l’ECPAD collecte, conserve et produit les archives photos et vidéos du ministère de la Défense depuis 1915. Des collections qui représentent aujourd’hui près de 5 millions de clichés et 26 500 titres de films.

À l’occasion de l’exposition « La France en relief » présentée dans la nef du Grand Palais à Paris du 18 janvier au 17 février 2012, l’ECPAD a mis ses moyens de production et de post-production au service de cet événement exceptionnel.

Développant une politique d’actions culturelles dynamique, tournée vers l’extérieur et le grand public, l’établissement s’est associé à la Maison de l’histoire de France, à la Rmn – Grand Palais et au musée des Plans-reliefs pour cette exposition réalisée sous l’égide du ministère de la Culture et de la Communication.

Afin d’accompagner cette présentation des pièces les plus spectaculaires du musée des Plans-reliefs, l’établissement propose des documents audiovisuels insérés dans des dispositifs interactifs et multimédias. Alliés à une scénographie originale, ces films enrichissent l’exposition. Ils permettent d’explorer les maquettes dans le détail (supports multimédias, écrans tactiles) et de découvrir les coulisses du montage de cette manifestation au caractère extraordinaire.

Sous la nef du Grand Palais, les seize plans-reliefs datant du XVIIe au XIXe siècle s’inscrivent autour de l’impression au sol d’une carte de France d’une superficie de 650 m2. Ce parcours est balisé par des modules réalisés par l’ECPAD : film de présentation générale, « making of », reportage photographique du montage de l’exposition et interviews d’historiens.

 

> Accéder au site Internet de l’ECPAD

 

Réalisation : Isegoria

Durée : 2’04

 

 

L’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN)

 

Logo IGN

Le 1er janvier 2012, l’Institut géographique national et l’Inventaire forestier national ont fusionné dans un établissement public national à caractère administratif, l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN). L’IGN a pour vocation de décrire, d’un point de vue géométrique et physique, la surface du territoire national et l’occupation de son sol, d’élaborer et de mettre à jour l’inventaire permanent des ressources forestières nationales. Il produit toutes les représentations appropriées des données ainsi rassemblées, les diffuse et les archive. Il contribue ainsi à l’aménagement du territoire, au développement durable et à la protection de l’environnement, à la défense et à la sécurité nationale, à la prévention des risques, au développement de l’information géographique et à la politique forestière en France et au niveau international.

 

Dans le cadre de l’exposition « La France en relief, chefs-d’œuvre de la collection des plans-reliefs de Louis XIV à Napoléon III », l’IGN présente au cœur de l’exposition l’assemblage complet des 978 dessins-minutes originaux en couleur au 1 : 40 000 de la carte de France de l’état-major du XIXème siècle, sous forme d’un collage au sol de 650 m2. Un patrimoine historique unique présenté pour la première fois au grand public. La version numérique de ce chef d’œuvre cartographique couvrant l’ensemble du territoire métropolitain peut être visualisée sur le Géoportail, le portail des territoires et des citoyens : www.geoportail.fr

 

Logo MAAPRAT

 

 

L’Institut national de l’information géographique et forestière est placé sous la tutelle de la ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement et du ministre de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire.

 

> Accéder au site Internet de l’IGN

 

Réalisation : Isegoria

Durée : 2’17

 

Google

 

Logo GooglePourquoi Google, et l’Institut Culturel notamment, s’est associé à l’exposition ?

Lorsque les équipes de l’Institut Culturel ont découvert les plans-reliefs, dont la plupart n’ont jamais pu être présentés au grand public, l’idée de permettre à ces trésors de notre patrimoine d’être valorisés et diffusés auprès du plus grand nombre est apparue comme une évidence. Une équipe a relevé le défi pour numériser et mettre en ligne plusieurs plans-reliefs de la collection du musée.

Le partenariat entre la Maison de l’histoire de France et Google s’inscrit parfaitement dans le cadre des missions de l’Institut Culturel de Google, qui doit permettre la préservation et la diffusion des cultures passées, présentes ou futures, en développant des solutions d’hébergement, de visualisation et de numérisation.

Les apports de Google dans la réalisation de l’exposition

Google affiche depuis toujours la volonté de collaborer avec les institutions culturelles afin de promouvoir et préserver la culture en ligne en apportant son expertise. Grâce à un mécénat de compétences, Google a mis à disposition de la Maison de l’histoire de France des équipes d’ingénieurs et leur savoir-faire, ainsi que les dernières technologies de Google. Pour cette exposition « La France en relief », Google a travaillé en partenariat avec d’autres entreprises françaises et européennes, expertes en numérisation, telles qu’Aloest, société de production, et Westimages, spécialiste des technologies 3D temps réel et interactives.*

La Liquid Galaxy et Google Earth

Avec Google Earth, vous pouvez voyager aux quatre coins du monde en visualisant des images satellite, des bâtiments, reliefs et arbres en 3D. Chaque jour, les utilisateurs de Google Maps et Google Earth passent plus d’un million d’heures à faire des recherches sur des données géographiques et à naviguer virtuellement autour du globe. En 2011, Google Earth a passé le cap du milliard de téléchargements.

Grâce à un simulateur dernière génération installé dans le parcours de l’exposition, Google vous accueille au sein de la Liquid Galaxy pour un voyage immersif à travers Google Earth. Les images satellites et les objets en 3D de Google Earth créent une expérience de simulateur de vol, qui vous permet de naviguer partout sur la Terre, sur la Lune et sur la planète Mars, de traverser des villes, de survoler des montagnes et de plonger dans l’océan !

 

> Accéder au site Internet de Google

 

Réalisation : Isegoria

Durée : 4’01

 

Saint-Gobain

Logo Saint-Gobain

Créé par Louis XIV et Colbert pour mettre à mal la suprématie vénitienne dans le commerce des Glaces de miroirs, Saint-Gobain a connu un vigoureux essor tout au long du XVIIIe siècle grâce à une conjoncture porteuse des produits de luxe et du marché du second œuvre de la construction, mais aussi en profitant d’une situation de paix retrouvée, propice au commerce. Le site de Saint-Gobain, lieu principal de ses fabrications à partir de 1693, a été longtemps, en effet, ravagé par toutes les guerres jusqu’à ce que le traité d’Aix-la-Chapelle, en 1668, le mette hors de portée des ennemis et des invasions, jusqu’en 1814 du moins. Il a donc paru naturel qu’en s’associant à l’exposition « La France en relief », la Compagnie se souvienne tout particulièrement de la politique des glacis et des frontières naturelles qui a protégé son essor.

Un important mécénat en nature de volumes de verre protecteurs permet ainsi aux visiteurs de l’exposition de contempler, en toute transparence mais aussi en toute sécurité, les magnifiques plans-reliefs offerts à leur curiosité, sous la lumière des voûtes du Grand Palais, fournies également en leur temps par Saint-Gobain pour l’Exposition universelle de 1900.

> Accéder au site Internet de Saint-Gobain

 

Réalisation : Isegoria

Durée : 2’26

 

LES PARTENAIRES MEDIAS

 

 

LES PARTENAIRES DU SITE